Il y a dans l’univers de la spiritualité et de l’ésotérisme, comme dans tous les domaines, des modes, des phénomènes « putaclic » récurrents sur les comptes Instagram ou blogs des personnes officiant au sein du bien-être ou donnant l’impression qu’elles le font.

Starting to freak out….

Certains d’entre eux me hérissent véritablement, desservent la cause de la spiritualité et du bien-être et je voulais partager avec vous ces Expressions, ces Trucs mis sur un piédestal, qui ne veulent strictement rien dire, qui se rapprochent parfois plus des concepts marketings que de réalités. Certains d’entre eux sont particulièrement dangereux et je voudrais donc vous prévenir pour que vous ne tombiez pas dans la gueule du loup.

1/ Les flammes-jumelles

Mon Eve rira à gorge déployée en lisant ce paragraphe. Elle sait combien je trouve ridicule et infondé ce terme nouveau de « flamme jumelle ». Il y a les âmes soeurs ; comprendre : des âmes qui se retrouvent, qui ont besoin l’une de l’autre, qui sont inséparables, qui d’une incarnation à l’autre vont trouver le moyen de se chercher  jusqu’à se trouver et ne plus se quitter. Les flammes-jumelles, on entend parler de ça depuis disons 2 ans. Celles-ci se voudraient être à un degré de connexion qui aille au delà de celui de l’âme-soeur. Vous auriez en somme, un « Autre Vous » qui vous fait face. En définitive, la flamme-jumelle, c’est le mot alter ego, sur son 31. Catégoriser à tout prix les liens que nous tissons m’exaspère, et l’aplomb qu’ont certains à le défendre comme une vérité absolue m’agaçe encore plus. L’expression flamme-jumelle est sans doute le résultat de l’imagination d’un littéraire voulant décrire une relation puissante et d’autres le prennent pour un fait avéré. Vous vivez les liens que vous voulez avec les gens qui vous entourent. C’est ce terme édulcoré Bisounoursé qui me chauffe le cerveau.

2/ La Sororité

Ces deux articles (ICI et ) ont fini de montrer ma fracture avec le féminisme. Et ce mot bienpensant  de Sororité qu’on lit partout, qu’on clame sur tous les toits, si vide de son sens car si peu appliquée dans la vie réelle me pique la bouche. Le concept est génial encore une fois (nous sommes soeurs, liguons nous ensemble contre l’adversité). Mais les femmes sont une plaie entre elles 80% du temps. Les femmes ayant subi une certaine oppression à travers les âges, les herboristes, et guérisseuses aussi appelées sorcières, ayant souvent injustement fini sur le bûcher, l’imaginaire ambiant a voulu que les femmes fassent bloc, se soutiennent corps et âmes, se serrent les coudes parce que les hommes méchants qui ont fait l’histoire sont aussi ceux qui ont scellé la chute brutale de ces grandes techniciennes de la nature et de la santé. Aujourd’hui, le monde de la spiritualité vend de la sororité à tout va, des cercles de femmes à n’en plus finir, des cours de Yoga exclusivement réservés aux femmes mais malgré tout, celles qui jettent des regards jaloux, envieux ou malveillants, celles qui font des messes basses et des commérages sur la liposuccion de Chantale ou sur le régime draconien de Marie-Pierre (“il paraît qu’elle est devenue anorexique, tu te rends compte ?“) sont les mêmes. 

3/ Mission de vie

Ah ça aussi, ça vaut le détour. « Mission de vie » ou comment persuader tout le monde que nous sommes chacun destiné à une existence extra-ordinaire, à une incarnation trépidante, qui nous fasse commettre des actions si bonnes que le monde nous devrait une reconnaissance éternelle, qu’il s’arracherait notre suaire. Quand je reçois un mail qui me dit : « J’ai besoin de vous pour connaître ma mission de vie », j’ai envie d’arracher les touches de mon clavier et de me les enfoncer dans le nez, une par une. Que dire à part : votre mission dans la vie, c’est d’être heureux et basta ? La personne voudrait entendre qu’elle aura une grande carrière, qu’elle va trouver le vaccin contre le coronavirus, qu’elle va sauver des milliers d’enfants de réseaux de prostitution, qu’elle va ouvrir les yeux de la Tchétchénie et faire sauter tous les camps d’homosexuels ?

La tristitude, c’est quand tu marches pieds nus sur un tout petit lego” Oldelaf

Mais si elle n’est destinée à rien de tout ça ? Si elle n’est destiné à rien de particulièrement grandiose aux yeux de la société ? Est-ce qu’elle doit être dégoûtée que l’univers lui ait attribué une mission pourrave (enfin que son âme ait choisi cette mission avant de s’incarner, soit dit en passant) ? Le terme MISSION DE VIE, appelle un dessein hors-normes et culpabilise les existences moins funs. Ca ne fait de bien à personne de réaliser que l’on n’ait peut-être rien de fondamentalement fou à expérimenter, que l’on soit un lambda parmi les ordinaires. Nous avons tous rêvé d’être Néo – l’élu de Matrix, ou Liloo – le Cinquième Elément, l’Être Suprême. C’est le propre de notre nature égotique, narcissique, désireuse de survivre à la Mort et surtout à l’Oubli. La vie est ainsi faite. Si vous croyez en vous, vous avez bien plus de chances de réaliser de grandes choses. C’est la seule vérité.

4/ Le Féminin Sacré

Sans doute encore pour laver les affronts que l’on a fait aux femmes, on a voulu lui donner une dimension sacrée. Entre parenthèses, les sociétés les plus archaïques le font encore et c’est justement parce que la femme est sacrée, qu’elle fait office de trophée, qu’elle en perd tous ses droits et son libre-arbitre, mais bon ! On a l’habitude des discours incohérents… Le féminin sacré est une expression fourre-tout qui veut nous rapprocher de notre essence divine, notre nature cyclique, d’accord. Mais le Masculin, vilain petit canard pas cyclique, bah il est pas sacré du tout. D’ailleurs, il est souvent sale, parce qu’il ouvre un peu trop ses jambes quand il s’assoit. Heureusement, certaines prêtresses modernes du bien-être ont compris qu’il y en avait assez de sacraliser le féminin et de mettre au coin les hommes. Alors, elles les invitent à retrouver leur dimension sacrée à eux aussi. N’oublions pas que nous portons tous du féminin et du masculin en nous, d’une part dans notre cocktail hormonal et d’autres parts, dans notre personnalité. Les planètes et signes qui nous gouvernent et dessinent notre tempérament, ont eux, des polarités plutôt féminines au sens de réception ou plutôt masculines au sens d’action. Nos parts féminines et masculines ne se réduisent donc pas à notre seul genre. 

5/ Toutes sorcières

Le courant actuel vous incite à entendre que dès lors que vous êtes une femme, alors vous êtes forcément une sorcière. Bah non. Je regrette. C’est un petit peu plus compliqué que ça. Si la pratique de la magie, et le savoir des plantes, de la nature et des énergies sont des activités que l’on croit principalement reliées aux femmes, les hommes font d’excellent chamanes, sorciers, druides. Est-ce que parce que nous les femmes, nous avons toutes un utérus, alors nous sommes toutes nées mères ? Non, certaines ont un instinct maternel plus développé que d’autres, certaines apprennent à être mère en élevant leur enfant, d’autres ont cette capacité innée. Cet appel à la prise de conscience « de son pouvoir intérieur » me parait fourbe et tronqué. Si les femmes sont toutes sorcières, alors les hommes sont quoi ? Tous bourreaux ? 

6/ Niveau de conscience

S’il est vrai, que tous autant que nous sommes, nous ne vibrons pas sur un même niveau de conscience, les “Nouveaux Spirituels” se sentent souvent vibrer si forts qu’ils devinent comme anesthésiés devant le gonflement de leur tête et de leurs chevilles. Ils mettent les uns et les autres dans le panier de l’ignorance car eux ont soudainement la science infuse. Attention à ne pas catégoriser, à ne pas hiérarchiser. Qui êtes-vous, qui sommes-nous pour le faire ? Votre niveau de conscience s’il s’élève, cultive l’humilité, la charité, la déperdition de l’ego.

L’essentiel est ici…

Je pense qu’il faut revenir à un juste équilibre dans les termes qu’on emploie. Le courant ambiant tend à nous déculpabiliser de nos imperfections, à nous apprendre à nous accepter tels que nous sommes, à nous donner de l’amour afin de nous transformer sainement si toutefois nous en ressentons le besoin. Pourtant, les termes comme Missions de Vie ont ce quelque chose de clivant. Si on ne la cherche pas, cette mission, est-ce que l’on fait obligatoirement fausse route ? Les personnes qui se targuent d’avoir une flamme-jumelle vont insuffler chez vous un sentiment d’exclusion parce que vous ne connaissez pas cet Amour, cette connexion si profonde. Vous allez vous demander ce qui ne tourne pas rond ou pourquoi vous n’avez pas cette chance. Les niveaux de conscience sont une énième manière de nous ranger en pyramide avec ceux qui se trouvent au dessus de ceux qui sont en bas. Cet élitisme permanent n’invite ni à l’humilité ni à la simplicité.

N’oubliez pas de vous abonner sur Facebook ou Instagram pour vous tenir au courant des prochains articles ! N’hésitez pas à épingler cet article sur Pinterest.

Thème astral Astrologie astrologue

73 réponses

  1. Enfin une personne qui parle ouvertement de la “spiritualité” 2.0. Cet élitisme nous rends plus que malheureux, dubitatif sur notre vie et notre existence sur Terre et crée également une certaine forme de haine envers les hommes. Une sorte d’hypocrisie recherchant la vérité absolue. Hélas, le terme spiritualité perd tout son sens, de valeur et devient un terme de marketing. C’est triste.
    C’est très bien écrit,
    Merci Ornella

      1. Ridicule… à quel point la connerie humaine n’a pas de limite. C’est pas parce que t’es pas aussi élevée que le sont les Flammes Jumelles que tu dois te permettre de juger ce phénomène ainsi. Mais ce n’est pas étonnant des fausses spirituelles dans ton genre on en trouve de partout… il y a les âmes speciales et les autres… lés flammes jumelles ont une chose en commun c’est leur haut potentiel… à n’en point douté tu n’en fais nullement parti!

      2. Encore une qui s’est crue FJ et qui s’est rendu compte ne pas l’être…. Alors devant cette déception, se donne le droit de vouloir ôter cette croyance aux autres… et exclu l’existence de ces couples.
        Comment osez vous parler de spiritualité en vibrant si bas…..?
        Vous devez êtes très malheureuse au fond de vous…

      3. ornella,
        J’ai 2 bonnes nouvelles pour vous :
        dans un premier temps , cessez d’être déçue de ne pas être une flamme jumelle, car je vous assure que ce parcours n’est pas de tout repos, et ce parcours ne peut s’adresser qu’aux êtres lumineux . Vous auriez de toute évidence échoué. Peut-être dans une prochaine vie……..Qui sait ?

        Vous ne faites pas de spiritualité, vous surfer juste sur la vague pour en faire du commerce.
        Vous ne faites pas de spiritualité car vous n’êtes pas spirituelle.
        Vous n’êtes de toute évidence pas sur une voie de guérison, vu la médiocrité de vos réponses, à certaines personnes qui n’ont eu que de la bienveillance dans leur propos à votre égard.
        Comment prétendre, avec vos tarifs abusifs, vouloir aider les autres, en étant vous même si mal dans votre peau, et si agressive dans vos réponses ?
        Tout cela prouve que vous êtes affectées.
        Vous n’êtes pas en paix avec vous même.
        Vous ne pouvez pas aider les autres, commencer par vous même.
        Tout juste attirez-vous les âmes égarées.
        Et c’est là, la deuxième bonne nouvelle. Je ne consulterai plus votre site, ni vos réponses.
        Je m’en vais et vous remercie par ailleurs car votre médiocrité me donne encore plus d’énergie pour travailler pour la lumière.
        Merci Ornella, et surtout beaucoup de courage à vous, car il va vous en falloir.

  2. C’est exactement ce que je ressens.
    Tous ces thermes enferment les gens plus qu’autre chose . Lassée aussi d’entendre parler de sorcières et de feminin sacré. Des livres qui fleurissent pour faire des rituels , des cercles etc… pour des gens aisés ….
    Merci pour ton article qui me fait du bien ce matin 🙂

  3. J’adore ! Merci Ornella de pointer ces dérives marketing du doigt ! Quand l’ésotérisme et la spiritualité deviennent un phénomène de mode… On en revient beaucoup à la question du bonheur avec tout ça («mission de vie » Le nouveau mots chouchou du dev’ perso de bas étage : il faut rêver « grand » ). Je suis en train de lire Happycratie, un essai sur l’industrie du bonheur et ton article fait écho. C’est toujours un plaisir de te lire

  4. Chère ornella
    Je comprends tout à fait votre crispation à l’encontre des flammes jumelles. Ce qu’on lit sur internet peut paraître frustrant , déconcertant et autant de sentiments d’exaspération. Cela est tout à fait normal car on y trouve tout et nimporte quoi. Cependant, ne trouvez vous pas que vous faites preuve d’une étroitesse d’esprit à juger les flammes jumelles simplement parceque ce concept vous dépasse? Ne croyez vous pas quil y ait autre chose de plus grand , de plus “spirituel ” que notre simple passage sur terre ? Ne pensez vous pas que chacun d’entre nous vivons pour expérimenter, apprendre de nos erreurs passées ? Voyez vous , je ne vous en veut pas d’avoir un avis aussi tranché sur la question. Parcequ’il vous appartient et que chacun a son libre arbitre . Maintenant si cela vous dérange au point d’en faire un article, peut-être devriez vous voir en vous ce que cela fait ressortir. .. je pense qu’il serait intéressant pour votre travail personnel et votre cheminement de regarder ce à quoi cela vous renvoi chère ornella. Si cest si irréaliste que cela, pourquoi prendre la peine de passer du temps sur le sujet pour y dénigrer ce lien d’âme ? En quoi cela vous gêne t il … si vous n’y croyez pas , passez votre chemin.

    1. Chère Vanessa,

      Je vais être claire :
      1. Vous n’allez certainement pas venir jusqu’ici me dire à moi de passer mon chemin, sur MON domaine. C’est plutôt à vous de passer votre chemin si mes propos ne vous conviennent pas.
      2. Oser suggérer que je fasse preuve d’étroitesse d’esprit est un peu culotté et surtout ridicule au regard de tout ce que j’écris ici, de mes convictions qui n’ont absolument rien d’étroites. Le terme flamme-jumelle est un concept marketing. Alors non, je ne crois pas aux concepts. Mais aux âmes soeurs oui, aux vies antérieures oui, aux champs énergétiques, à la connexion des êtres du vivant, oui et à tant d’autres choses. Me faire passer pour étroite, c’est avoir passé bien peu de temps ici. Car au fil de mes articles, ou même en passant par mon ebook, je ne cesse de montrer mon adhésion au monde de l’invisible.
      3. Je n’ai pas de leçons à recevoir de quelqu’un qui ne me connait pas et qui pense m’apprendre la vie dans un simple commentaire condescendant. Allez feuilleter les différentes catégories de mon blog et vous comprenez combien vous faites fausse route. Le reconnaître sera sans doute impossible tant votre aplomb est fort et votre rigidité totale.

      Mon travail personnel et mon cheminement se portent très bien depuis des années, mes petits ouvriers intérieurs me façonnent habilement, crise après, crise, coup dur après coup dur, jour après jour et joie après joie. Merci de remballer vos grandes leçons de spiritualité, offrez-les vous à vous-même, car l’humilité ne semble pas être votre fort.

      1. Le problème de mon point de vue, ce n’est pas les flammes jumelles ou toutes les choses citées, le problème c’est justement la publicité ou le marketing fait autour…le problème est de VENDRE la spiritualité, la spiritualité ne devrait pas avoir de rapport avec l’argent, ni la classe sociale…Et malheureusement en ce moment les gens aisé et protégé du new äge se réapproprit les pratiques spirituelles et se gosse à travers des stages d’avoir tout compris et de pouvoir devenir des guides… Malheureusement certains mots si il ne sont pas dit avec le coeur perdent tous leurs sens…Certains mots si les actes ne suivent pas font l’effet inverses! Personnellement j’ai rencontré cette flamme jumelle et je sais qu’il est difficile d’expliquer cette sensation à qui ne l’a pas ressentie..cette expérience à la fois horrible et magnifique ne se cherche pas, juste elle arrive si c’est le moment…Et on essai de la vivre le mieux possible pour grandir et apprendre plus sur nous même…et pour arriver enfin à l’amour inconditionnel qui rayonne sur le monde.. Personne n’est parfait et ce ne sont pas les mots qui donne cette paix intérieure , ni cet amour inconditionnel…. c’est juste en écoutant notre coeur et quelque soit la relation trouver l’harmonie la plus juste pour les 2 sans être dans l’ego et sans accepter les choses si elle ne nous semble pas juste… On peut nier l’existence des chakras ou des âmes jumelles, cela existera quand même..mais si on ne ressent pas certaines vibrations on peut juste écouter son coeur et être vraiment dans l’amour, sans hypocrisie, ni effet de mode….malheureusemnt le mot spiritualité ne fait pas le moine… La pub et le marketing à reprend tous les mots et les abuse pour vendre..c4est pour moi le réel problème!!!!

          1. Moi aussi.
            Avant internet les FJ cheminaient seules, avec ce que le hasard de la vie mettaient sur leur route pour évoluer selon leur rythme.
            Quand je vois des gens vendre des PDF “Kit d’accélérateur de complétude” je me dis comment c’est possible de croire à ça? C’est comme les pilules minceurs…Pour mincir, tu fais du sport, tu mange sain, tu t’hydrate et tout cela selon ton cas personnalisé.
            A cause de ces marchant peu scrupuleux, j’ai eu du mal à accepter ce lien dans ma vie;
            Mais j’imagine que tout est là pour une raison, notamment tester notre discernement…Et revenir à la voie en soi, trouver sa propre guidance.

      2. Mais moi je suis d’accord pour l’étroitesse d’esprit et surtout de jugement c’est affolant et dérisoire comme si vous vous aviez la science infuse plus que les autres ? Vous avez compris la spiritualité comme les médecins comprenne la médecine qui nous entoure et vouloir à tout prix poser quelque chose de relationnel car vous avez besoin de rationalité, quelqu’un de spirituel à la foi comme pour la religion et en aucun cas ces personnes essai de démonter de toute pièces les croyances des autres, c’est ni plus ni moins que de la critique détourné et bien enrobé car je pense que oui au fond de vous errerez peut-être joyeusement sans avoir compris pourquoi vous êtes ici et quelque expérience vous deviez vivre c’est bien dommage mais qui c’est un jour vous comprendrez ☺️

    2. Les fj existent depuis tjrs, ce sont les dyades dans le taoïsme.. Je n’avais aucube spiritualité, et suite à une rencontre, kundalini, ouverture de tous les centres, de tous les clair (voyant, audient, sentient etc).. Kundalini ne s’est jamais arrêté, et si le marketing en a fait un concept, pouf l’avoir vécu et nie des années, au bout d un moment, avec la télépathie etc les similitudes, les synchro h24, l’effondrement psychique… Et si c à la mode c que ça ressort dans la conscience collective pour une bonne raison.. Cela permet un éveil… Et au moins pas dd mercantilisme… Quand on fait payer la spiritualité on se tait. Féminin sacré, c’est le yin, le yang masculin sacré. Mission de vue ne veut pas dire grandiose, c’était déjà écrit dans les lois du dharma il y a des millénaires, une mission de vie ça peut être expérimenté la faim, la maladie et la mort… Comme vous je rejette le marketing et es concepts et surtout le dvpt perso qui s opposé à l’élévation spirituelle… Mais à vous lire, vous êtes totalement identifiée à votre ego au point de ne pas nuancer, dd ne voir que certains aspects… Vous vous battez contre des croyances avec des croyances… Les fj c est oas du tout le prince et la princesses, c l’épure trauma que personne ne veut vivre, ça vous tue, caruinerout dans votre vie.. Je vous assure que oasrosedu tout… Et comle jeledis, j ai nie des années moi qui vient des sciences. Maintenant force est de constate que vous n’avez aucune notion d’esoteeisme et d’heetisme réel… Pourtant tout volé, le fond commun religieux, la symbolique… Votre problème est que votre coronal est sous actif sinon vous sauriez ce qu’est le Sod, et vous sauriez que dyades, missions de vie ou dharma, yin et yang, soit feminin et masculin sacrés existent en chacun de nous… Vous écrivez un article à charge selon vos propres croyances ce qui s’oppose à la conscience…

      1. Vous me dites que je juge des croyances avec des croyances, mais finalement, vous faites la même chose. Vous me parlez avec aplomb “d’expériences pas roses du tout” concernant les flammes jumelles. J’ai dans ma musette quantité de témoignages qui disent le contraire : des personnes qui s’adressent en me disant qu’avoir trouvé leur flamme jumelle est formidable. Voyez, même ici, les discours sont discordants, avouez que c’est troublant. Flamme-Jumelle, c’est un concept. C’est ce que je déplore. L’appeler Noeud Karmique a bien plus de sens.

  5. Personnellement je ne crois pas au développement personnel tel qu’il est présenté de nous jours. La vie en elle même est un chemin de développement. Je considère que tous ces séminaires, cours, conférences, etc, etc, ne servent à grande chose. Et oui, je ne crois à la flamme jumelle ni au channeling. La spiritualité moderne est d’une véritable bêtise, c’est aussi une perte d’argent et de temps. Je vois des individus plus équilibres et rationnels en dehors de tous ces courants new âge.

  6. Bonjour Ornella, je suis tombée ” par hasard ” sur votre article , qui m’a semblé intéressant…cependant vos réponses aux courriers m’a laissée perplexe….Humilité où es tu ?

    1. Bonjour Carlsberg,

      Mes réponses aux courriers, ou ma réponse à un courrier ? 🙂 L’humilité ne signifie pas tendre l’autre joue. Et si un commentaire est didactique et désagréable, je me réserve le droit d’y répondre comme je l’entends. Parfois, c’est c’est l’indifférence, parfois pas.

      Bonne journée à vous !

      1. En vous renseignant vous sauriez que fj sont présentent depuis tjrs seul le nom change. Votre perception s arrêté aux limites de vos conditionnements et vous donnez des leçons ? Vous n’avez sans doute pas vécu la dissolution temporaire de l’ego qu engendre cette rencontre et pouf le coup jvais pas citer les synchro, la numerologie MM l astrologie qui concorde, ça serait trop long… Vous ‘iez’ es fj car vous n’avez pas su core ère la symbolique… Vous êtes dans le diabolique, couper la conscience en 2..le choix de l’ego, de la dualité.. Revisitez les écris spirituels de ttes religions, les fj sont partout… Évidemment ta du marketing et de la manipulation auj, ça ne veut pas dire que ça n’existe pas. Déjà quand on pense en concept on est foutu.. La conscience ne conceptualize ni ne pense, elle sait, et jeux vous garantir qu on est nombreux à le vivre malgré nous et en souffrance. Non pas par rejet de l’autre, C tellement plus profond… Ya des gens comle le Dr Greenwell du mit qui étudient la kundalini depuis 30abs,allez la voir et dites-moi si elle est new age ou marketing.. Idem pour noesis s Genève… Des gens en grande détresse qui vivent des choses filles et d un coup vous niez ça car vous n’y croyez pas… C juste votre ego.. Il n’y a pas dd niveau mais des degrés de conscience et personne ne peut le nier..

  7. Bonsoir
    Article très intéressant.
    Apparemment je suis FJ avec mon amoureux.
    Et évidemment le vilain canard c est moi.
    Je ne suis pas réveillée.
    Je suis désespérée désemparée.
    Il ne vit que pour ça…

    1. Vous me dites si je comprends bien que votre compagnon est persuadé que vous êtes sa flamme-jumelle et que vous vous sentez à l’ouest parce que vous êtes à mille lieues de ressentir ce truc là ?

  8. En décembre 2018 je commence un CDD de 6 mois dans une entreprise.

    en février 2019 je fais la connaissance d’une collègue, un flirt ce met en place naturellement (pas vraiment d’attirance physique, ça ressemble plus à une bonne entente.en discutant j’apprends qu’elle a une sœur jumelle (ma mère a une jumelle).

    Le 22 juin 2019 j’apprends que mon contrat ne sera pas renouvelé en cdi.je revois cette collègue en dehors du travail on passe l’après-midi ensemble (elle vit à 40 min de l’entreprise et moi à 20 min dans le sens inverse).

    Mis juillet je signe un cdi en période d’essais de 2 mois dans une entreprise dans laquelle je postule depuis 2013 ,enfin une réponse favorable, mi septembre je suis en cdi confirmé ,ce qui renforce mon idée que mon destin était d’être présent à cet endroit à ce moment…

    Une semaine après deux collègue sont recrutés, je remarque une fille ,très belle elle me plaît vraiment ,je l’aborde 3 semaines plus tard on discute plusieurs jours ,et on en vient a parler famille elle me parle de son frère et me dit qu’elle a une sœur jumelle ,qu’elle est née le 22 juin ,je suis du 23 juillet.

    Elle me propose de sortir un soir ,on discute beaucoup autour d’activités, il y a une vrai alchimie, une attraction dans nos échanges de regards ,je sens qu’elle s’attend à ce qu’on s’embrasse mais je ne veux pas aller trop vite ( un collègue curieux lui demande par sms si on s’est embrassé).

    Je lui écrit le lendemain soir (un dimanche) je lui demande ce qu’elle pense du sms de ce collègue elle me dit qu’elle aurais aimé que je l’embrasse je lui dis que j’en avais envie ,on s’embrasse 2 jours plus tard

    Elle sort d’une relation compliquée veut souffler,on ce fréquentes un mois et demi ,elle doit effectuer un stage en dehors du travail pendant Un mois en rapport avec ces études .

    Je perd pied,je la blesse dans mes paroles,elle coupe le contact. À son retour en février elle vient s’asseoir près de moi à la pause,elle s’est remise en couple avec un ex son premier copain , je lui écrit que notre rencontre ma apporter des bon moment, ma rapprocher de ma famille, elle semble toucher me dit que si elle ne ce voilait pas la face elle pourrait dire qu’elle a eu et qu’elle a encore des sentiments pour moi.

    Puis vient la période de la pandémie,elle quitte l’entreprise en plein confinement ( elle devait finir en avril) je suis en arrêt le jours ou elle passe rendre ces affaires on ne peut donc pas ce voir ,depuis elle a souhaité couper le contact par respect pour don copain.

    J’aimerais savoir ce que vous en pensez ? ,le fait d’avoir rencontrer une soeur jumelle avant cette rencontre est ce un signe de la préparation à la rencontre de ma flamme jumelle ou une coïncidence,un hasard ?

    1. Franchement, je n’en pense pas grande chose. Je ne vois pas tant de synchronités dans votre histoire qui pourraient valider cette théorie. :/ En revanche, c’est une rencontre porteuse d’un enseignement comme toutes celles que l’on fait chaque jour, même les plus insignifiantes. Maintenant, si ça vous touche à ce point, vous devez comprendre pourquoi avoir vécu une telle histoire ? Pour vous comprendre/intégrer/accepter quoi ?

  9. Bonsoir et merci pour l’article, merci de donner votre point de vue avec autant de franchise ! Ce qui m’interpelle c’est pourquoi croire aux âmes sœurs, aux vies antérieures et à d’autres concepts et ne pas croire à celui des flammes jumelles ? ( c’est une vraie question et votre réponse m’intéresse) De même pour le féminin sacrée ou encore appelé énergie yin, il me semble avoir toujours lu en même temps la description du masculin sacré ou énergie yang et que dans l’histoire de ces concepts l’un ne va pas sans l’autre.. Ce que je trouve compliqué pour ma part c’est effectivement le développement du marketing et de ses dérives autour de la spiritualité. Après il me semble que tout cela est avant tout une histoire de foi et que la foi est très personnelle ( nous n’aurons jamais de preuves tangibles de l’existence des vies antérieures, des liens d’âmes et tutti) tout comme les mots que l’on peut mettre sur ce que l’on vit. De mon côté, j’ai envie de le partager ici, je ne m’intéressais pas vraiment à la spiritualité, au karma, à la réincarnation, etc. C’était des concepts étrangers car je suis quelqu’un de très cartésien. Et puis j’ai rencontré une personne et cette rencontre a complètement bouleversé ma vie. Alors j’ai cherché à comprendre et j’ai demandé à internet lol. Si vous croyez aux âmes sœurs peut être avez-vous déjà expérimentez ce ressenti : vous Savez au fond de vous que vous êtes en lien avec une âme sœur. Ou alors vous rencontrez une personne et vous Sentez profondément que vous vous êtes déjà connu dans une vie antérieure. On est dans le domaine de la Foi, au creux de votre ventre vous le Savez. Et bien je crois que pour les flammes jumelles c’est pareil. Effectivement c’est une étiquette mais tout mot n’est-il pas une étiquette?

    1. Bonsoir,

      Merci pour vos questionnements, voici mes réponses :

      Au sujet des flammes-jumelles, comme je le dis dans l’article, c’est un concept qui est tout récent. On a créé ces mots, il y a quelques années seulement. Or, vous savez, les expériences de mort imminente, les voyages astraux, les âmes-soeurs sont présents tout au long de notre histoire d’HOMMES. Flamme-jumelle, j’ai le véritable sentiment que c’est un peu comme un slogan, comme une sous-catégorie cool, fun, marketing.

      En toute honnêteté trouvez-vous vraiment que l’on parle assez voire beaucoup du masculin sacré ? Non, et vous savez pourquoi ? Parce que les hommes sont infiniment moins nombreux dans le monde du développement personnel et qu’il n’y a pas de “cause masculine”. C’est très rare d’entendre que les femmes doivent travaillent sur leur yang. D’ailleurs, il n’y a pas de Yang Yoga à ma connaissance. Mais du Yin Yoga existe. Je trouve ça très dommage d’ailleurs, parce que les molarités masculines et féminines sont tout aussi essentielles l’une que l’autre, chez chacun d’entre nous.

      Au sujet des preuves, détrompez-vous. C’est rare, mais il est possible d’avoir des preuves tangibles de nos vies antérieures.

      Si ça vous plait de croire aux flammes-jumelles, grand bien vous fasse. Je ne dirais pas que c’est une question de foi, mais plutôt d’adhérence à un système. Pour ma part oui, je sais reconnaître les personnes que j’ai connues auparavant. Et j’ai connu certaines de mes âmes-soeurs. En effet, Je Sais. Et c’est indiscutable. 🙂

      Bonne journée à vous !

      1. Le masculin sacré est présent, et voyez vous c est justement sur l’équilibre des 2 qu il faut bosser… Maus on tombe pas tous dans le piège d avoir besoin d autrui pour évoluer et dd faire du dvpt perso et ttes ces conneries.. Votre vision je sais pas d ou elle sort.. Jsuis plutôt anti féministe à la con, et méfiant du monde spirituel, mais je n’ai jamais vu qqun nier que c est un équilibre des 2.d ailleurs vous corréler avc yin et yang. Donc yin et 6ang existent mais pas fs et ms.. Pourtant c’est une loi hermétique vieille comme le monde, tout s un genre, et les genres sont partout.

      2. Moi je trouve que ce concept n’est pas mauvais, à partir du moment où on a du recul et un “garde fou” quand on l’aborde et qu’on “fréquente” (par le biais des commentaires) d’autres FJ supposées ou au des septiques du sujet. Si c’est un levier de travail sur soi alors tant mieux, si jamais il était faux, et bien les gens s’y étant frottés auront quand même appris. Mais c’est comme pour tout, ça dépend de comment on aborde les choses. Le concept est un point de départ qui donne aux gens accès à des outils qu’ils n’auraient pas connu avant. Je suis hypersensible depuis toujours, peut être HPI/ HPE (rdv diagnostique avec des psy et autres spécialistes à l’hôpital, donc regards croisés, on va bien ratisser et pas poser une étiquette à la va vite, gratuit donc sans intérêt de leur côté de me cataloguer X ou Y, secteur psy et pas du bien être avec tout le marketing associé). Ce sont aussi des mots ou étiquettes, mais cartésiennes et très documentés (encore qu’en France on est bien à la traîne à ces sujets comparé à d’autres pays), donc moins contreversés que les concepts spirituels. J’ai passé ma vie à me sur adapter, comme si j’étais un rond qui devait entrer dans des cases carrés. Alors le “concept” HPI/HPE, entres autres, je n’y tiens pas plus que ça pour me définir. En revanche, si je suis concernée, il y aura derrière tout un accompagnement gratuit par des experts et des groupes de pairs, des outils pour moi, ce qui pourrait me donner des billes précises et précieuses pour améliorer ma vie. Et par la même, vivre mieux avec les gens qui diffèrent de mon fonctionnement et de ma nature. Je pense que pour les FJ au final c’est pareil, mais dans un registre que l’on maîtrise beaucoup moins pour l’instant, ces catégories d’âmes sœurs minoritaires et à spécificité (de même que dans le ratio HS 20% / 80% de “normaux pensants”, je n’aime pas ce terme mais bon, c’est celui qui est usité chez les neurosciences) étant plus souffrantes et difficiles à comprendre et vivre, sauf que là ce n’est plus seulement nous impliqué comme avec la douance , on est imbriqué dans une dynamique de duo à démêler, donc forcément c’est doublement complexe (notamment au niveau énergétique qui dépasse notre compréhension intellectuelle, et on ne sait pas tout de l’autre, son passé, ses blessures, donc déjà que c’est pas évident de se connaître soi …).
        En fait un peu comme des gens qui ont une gestation solitaire (mais peuvent avoir des frères et soeurs) et ceux qui abordent le monde en ayant eu toujours à leur côté depuis le début de leur incarnation un jumeau. Pour la FJ, ce n’est pas un jumeau familial mais animique (d’autres le nomment “jumeau disparonatal”) et à mon avis, si à défaut les premiers à définir cette connexion ont choisi le mot jumeau, c’est à cause des points commun avec les jumeaux qui ont une existence humaine, prouvable, tangible dans notre monde.
        Notamment le parallèle énergétique et télépathique, et ce, et c’est cela qui est extrêmement troublant quand on le vit et tant qu’on n’a pas découvert le concept au niveau de la conscience. Car avant même de rencontrer cette personne que l’on définit par la suite comme notre “flamme jumelle”, il se passe depuis toujours des choses déroutantes énergétiquement parlant.
        Si on me diagnostique avec une douance ou autre, cela va me donner des clés de compréhension sur moi même et des pistes pour me rendre la vie plus douce. Et si non, et ben je chercherais ailleurs, jusqu’à démêler mes noeuds de la façon adéquate. C’est bien là le paradoxe de ceux qu’on dit surdoués et qui se retrouvent pourtant en échec dans bien des domaines car pas capables de gérer leur potentiel. J’ai l’impression que la découverte de moi se fait en poupée russes, du plus général au plus précis. Plus j’enlève des couches d’oignons, des concepts parfois un peu trop fourre tout, plus j’accède à mon centre. Concernant les énergies, je les subissais avant en vraie éponge et du coup, tantôt je portais une armure car personne ne m’avait appris à la gérer (notamment une empathie exacerbée, qui était au final plus de la sympathie d’ailleurs (souffrir avec voire à la place de, ne pas voir que tout ne m’appartient pas etc), tantôt j’étais à fleur de peau comme si j’evoluais dans le monde à plaies ouvertes. Pour la FJ, c’est le même levier au final, on souffre dans une relation pourtant si belle et inédite pour nous donc au delà de juste me comprendre moi même dans un monde complexe, il s’agit cette fois de nous comprendre dans une connexion spéciale à une personne qui m’enchante autant qu’elle me déroute. C’est l’amour pour l’autre le moteur. Puis par ce biais on se connecte en fait surtout à l’amour de soi. Partir de l’extérieur vers l’intérieur pour être ensuite plus en harmonie avec l’extérieur. Accéder à l’amou (même “séparés”) plus qu’à la co dépendance ou l’attachement qui est le moteur de bien des couples. C’est pareil avec le côté hypersensible, cela a ses bons et des mauvais côtés, on va dire que dans nos cas c’est un peu plus “extrêmes” autant le + que le -. Les deux cumulés, ce n’est pas de tout repos. Sans compter que je découvre chaque fois plus de caractéristiques. Bref, tout ça pour dire, désolée de la longueur de mon poste mais notre cerveau n’a pas un fonctionnement linéaire ou exaustif et c’est donc difficile pour moi d’être synthétique (pour autant le côté positif est une bonne capacité d’analyse par ailleurs),que moi, avant de m’intéresser de plus près aux FJ, je n’étais pas non plus renseignée sur les énergies, les vibrations,le pouvoir de la pensée, des mots, de l’attraction etc. Le yin, le yang, pour moi c’était juste un symbole joli en noir et blanc. Depuis, j’ai creusé et cela m’aide et ma porte d’entrée a tout ça a été ce concept. Je ne compte pas pour autant rester sur son seuil toute ma vie durant.

        Une chose m’étonne dans le “yoga yin” dans ma perception superficielle et inculte de ce terme (car en pratique je n’en ai jamais fait). Car pour avoir pratiqué d’autres formes de yoga et approches corporelles, justement pour moi cela m’aide à m’ancrer, et donc à renforcer mon yang. En fait, en renforçant mon yang qualitatif, j’accède à mon yin qualitatif, accès compliqué sans ancrage corporel (donc pas l’aspect yin qui me met en décalage et difficulté dans un monde à dominante yang, un peu comme les gauchers dans un monde de droitiers qui doivent aussi s’adapter dans la matière, l’interaction avec les objets pour droitiers etc).
        Donc yoga yin, autant l’appeler direct Yang yin vu que le mot yoga contient implicitement le yang en lui. Passer par le yang pour “toucher” son yin. D’ailleurs pour rebondir sur votre message comme quoi on dit rarement aux femmes de renforcer leur yang, ben dans mon cas, c’est justement ce que j’apprends à “travailler” dans ce parcours (au départ facilité par la présence de l’autre à mes côtes, ensuite en apprenant à le trouver en moi en autonomie à cause de la séparation avec l’autre, qui m’a fait prendre conscience de mon yang déficient, et ça, c’est pas de la tarte!). Si au final je découvre plus tard que les FJ sont une vaste supercherie, ben en attendant j’aurais quand même travaillé ça chez moi qui était à travailler. Donc dans tous les cas, je serais gagnante.

  10. Bonjour,
    Je trouve l’article très intéressant. Je trouve aussi dommage de cataloguer et étiquetter les choses en général d’ailleurs.
    J’ai découvert la notion de flamme jumelle il y a quelques jours. Beaucoup de choses me parlent dans les ressentis que les personnes décrivent.
    Je me retrouve dans beaucoup de choses mais pas tout.
    Ce que j’essaie de dire c’est que le fait que je me considère ou pas dans cette relation là, les méchanismes qui y sont décrits me permettent de comprendre ma partenaire.
    Aujourd’hui je sais que j’ai un lien très fort avec elle et qu’on est en train elle et moi, de soigner nos blessures du passé ensemble.
    Mais à l’inverse de ce que j’ai pu lire on a pas de rôle d’homme ou de femme et il n’est pas question que je la quitte pour la retrouver.
    J’aime l’idée de me dire que nos “âmes” se mêlent pour s’unir et se guérir car c’est l’impression que j’ai, mais je l’avais avant de connaître les flammes jumelles.
    Mais j’ai aussi expérimenté des choses que je ne peux toujours pas expliquer aujourd’hui, à la limite du normal.

    Je suis quelqu’un de très terre à terre, avec encore peu d’ouverture sur le côté spirituel et compagnie, mais ce que je pense qui parle le plus aux gens avec les flammes jumelles, c’est le côté guérison.
    Pour ma part c’est ça et le lacher prise. J’ai compris que ma partenaire et moi on s’aimait tout aussi fort l’un que l’autre. Que j’avais l’impression de l’aimer plus fort qu’elle uniquement parce que la force de mon amour pour elle est incroyablement fort. Mais aujourd’hui j’accepte que ce soit pareil pour elle.
    Et ça concerne plein de choses comme ça.

    Et je suis un homme pour faire suite à votre précédent commentaire 🙂

  11. Bonjour,
    Je trouve pas que le schéma de flamme jumelles soit un truc super fun. Revivre en boucle un schéma d‘attirance et de déchirement jusqu’à l’éveil puis l’union (qui n’est pas forcément une union selon les termes religieux ou physique) Ça vend pas du rêve. Les âmes sœur s’entendent à merveille dès le début et tout roule. Pas les flammes jumelles.

    Et la mission de vie faut pas le voir comme un truc de dingue. Parfois ton rôle Dans cette incarnation c‘est juste d’être à un endroit à un certains moment. Sans pour autant faire un truc de fou.

    Faut surtout arrêter d’idéaliser des trucs en pensant que c‘est forcément signe de joie, de richesse monétaire et de succès planétaire.

    1. Les personnes qui veulent trouver leur FJ en pensant que c’est un graal à atteindre interprètent mal les théories…pensant que c’est “mieux” que les âmes soeurs, là où c’est juste “différent”.
      La plupart des flammes jumelles ne savent même pas ce que sont des FJ avant de le vivre, et se mettre à chercher, à vouloir comprendre…Souvent, quand elles commencent à chercher ça sent déjà le roussi (sont déjà séparées ou sentent la séparation venir).
      Pourquoi on choisirait de s’incarner dans un enfant du tiers monde, souffrant de la faim, vivant des horreurs comme des incestes, des génocides etc, quand on peut naître pépère en occident et être choyé dans une famille à peu près saine? Pourquoi certains vivent des relations toxiques, avec des PN alors que d’autres ont des âmes soeur ou FJ (et certains vivent d’ailleurs toutes ces relations dans une seule vie…)?
      Si tenté que l’on choisissent ce qu’on vient vivre (perso, j’en sais rien), certains choisiraient alors de ne rencontrer sur leur parcours que des âmes sœurs, et d’autres aussi leur Flamme jumelle…..ou pas d’ailleurs vu qu’une fois ici, tu n’attends consciemment pas ta FJ, elle te tombe dessus….
      Pour beaucoup, le seuil de “déchirement” a été faible. Rien d’irréparable/impardonnable en tout cas, puisque justement les FJ se protègent en se “séparant” pour ne pas être toxiques. Si la relation était trop mauvaise, aucune FJ ne voudrait se réunir. Parfois certains ont juste expérimenté une “amitié ambigüe”, donc avec beaucoup moins de drama que les couples, ce qui évite les “zones de non retour”. On va dire qu’après quelques joutes d’égos et incompréhensions, un des pires déchirement est la fameuse séparation. Les FJ sont parfaites l’une pour l’autre, mais pas prêtes à être ensemble dès la rencontre. On sait, on SENT vite que c’est spécial (même la polarité inconsciente qui verbalise sans s’en rendre compte), mais ça n’est pas un coup de foudre.
      Quant à la richesse monétaire, le succès planétaire…je ne vois pas le rapport avec les FJ? Richesses et succès sont parfois des nids à emmerdes….que tous peuvent vivre peu importe leurs liens d’âmes. Certaines personnes pas du tout éveillées y ont accès. Toutes les FJ n’aspirent pas forcément à ça (réussir à être heureux, vivre de ses compétences, être utile au monde et donner du sens à sa vie est déjà un vaste programme, sachant que certaines partent de loin!)
      Les FJ ont du potentiel, mais beaucoup de peurs et de blocages, leur lot de blessures et de souffrances à nettoyer, avant de pouvoir exploiter pleinement ce potentiel.
      C’est ma compréhension pour l’instant. On est d’accord que sur le papier, l’âme soeur a l’air plus fun….et qu’on a tous notre libre arbitre. Par contre certaines choses nous dépassent, comme aimer malgré soit quelqu’un alors que les 2 ne sont pas prêts…

  12. Bonjour,
    J’ai découvert le “concept” Flammes jumelles plusieurs mois après avoir fait cette rencontre.
    Cela fait plus de 2 ans que je chemine sur ce “parcours” et pourtant, je remets toujours le “concept” en doute tels qu’il est théorisé par les humains (théories qui passent donc forcément par la dualité, le prisme de l’égo, du mental, de la personnalité etc).
    Certains se disent “pionnier” sur le sujet et critiquent tous les nouveaux théoriciens FJ (heu…mais si ce truc existe vraiment, et pour le bien de l’humanité, tu devrais être content non? Si tu te dis médium, canal ou que sais-je, tu n’es pas propriétaire d’un truc que tu as juste canalisé, non?), ça, j’avoue, ça m’défrise…
    Je conçois qu’on trouve tout et n’importe quoi là dessus…et bien, j’imagine qu’à l’heure d’internet, nous devons AUSSI faire avec cette énergie tierce, à l’heure ou tout le monde peut avoir un blog, une chaine, un site etc…Cela fait partie, aussi, du chemin vers le discernement, quand trop d’info, tue l’info…
    Le terme en lui même ne me parle pas spécialement, mais il faut bien adopter un langage commun j’imagine. Moi j’appellerais plutôt ça “Le lien d’âmes parfaitement opposées complémentaires qui s’aiment inconditionnellement et se font évoluer mutuellement” OU “Cet.tte autre qui voit clair en moi” mais du coup c’est trop long comme appellation…P.S: s’aimer inconditionnellement ne veut pas dire “happyly ever after faire des gosses etc”. C’est souhaitable si la relation devient viable et cela dépend du parcours et du libre arbitre de chaque partie du duo d’âme incarnée dans sa présente personnalité….

    Beaucoup de choses ne “collent pas” et m’ont gardé longtemps dans le mental et non plus dans la spontanéité du coeur et du lien. Ecouter les théories des autres nous rassurent, on a besoin de se sentir moins seul.e.s, car l’expérience est déroutante est éreintante (beaucoup de montagnes russes!) Mais en réalité ce parcours est vers l’éveil et l’amour de soi, c’est à dire, vivre les choses et être SOI avec discernement, sans rentrer dans des moules sociétaux. Le “moule FJ” me gêne donc, au même titre que les autres, au final, passé la découverte du “concept globale” mon individualité ne me laisse d’autre choix que de cheminer en grande partie seule, souvent de façon inconsciente avec les test de la vie, ne pouvant entrer dans les “cases”, ne pouvant trouver refuge et réassurance dans l’expérience d’autrui. Voila aussi pourquoi même si j’ai l’impression de vivre ce lien , le “concept”, les “termes” et le “collectif” FJ est toujours à mon sens à questionner, relativiser etc au point où en est l’humanité pour l’instant.
    Je trouve que la réponse condescendante que vous avez reçue est un bon exemple de ce qui me rebute dans cette “communauté”…combien j’ai pu lire d’articles ou voir de vidéos où les gens disent “ne prenez que ce qui vous parle, je parle de ma vérité, blabla” et au final tout le reste s’impose comme LA vérité dans le ton employé…et ça critique, avec condescendance et fausse bienveillance les sources concurrentes. Pire, ça SAIT pour les autres qui ils sont. Un certains Mr pionner du genre assure que seul un “coach FJ” peut vous dire si vous êtes yin, ou yang, et donc vous accompagner dans le travail psy et énergétique sur vous….donc dans ce chemin censé mener vers l’amour inconditionnel de soi, on est censé remettre son pouvoir dans les mains d’un autre, pour nous dire qui on est….c’est pas un peu paradoxal? C’est peut-être mon égo qui parle, mais moi, de base je n’ai pas confiance pour me faire aider par une personne qui ne doute de rien…Personnellement, malgré tout le côté Yang et terre à terre que semble avoir aussi ce monsieur, après être tombée sur ce site je me suis vu taper “flammes jumelles secte” dans un moteur de recherche… Et je me suis aussi regardé le nombril en me disant: “tu as un problème avec les gens qui affirment des choses sans nuances, car toi même tu doutes de tout…”

    Parce que vous avez exprimé votre avis, qui n’est pas celui de l’autre, vous devriez aller vous poser des questions sur vous, comme si vous deviez avoir une justification de votre avis…alors que votre avis est votre avis…qui est fermé là? Pas une seconde cette personne ne se dit que votre vérité est valable? Après tout, si vous ne vivez pas cette expérience, pour vous, elle n’existe pas. La personne ne se dit pas, “qu’est-ce que ça me renvoie chez moi, le fait que cette personne ne croit pas aux FJ?”ou encore “pourquoi ai-je tant besoin que les FJ soient vu comme quelque chose qui existe aux yeux de tous?”, non, d’office, elle se dit que c’est à vous d’aller réfléchir, et d’ouvrir votre esprit…. Les conseilleurs à qui on n’a rien demandé, les “sauveurs”, les prêcheurs de la bonne parole, pensent toujours à sauver les autres avant eux-mêmes. Ou à se sentir jugé lorsque leur croyances sont remise en cause….C’est humain, perso, ça m’est déjà arrivé (merci chère FJ pour m’avoir enseigné cela….), mais justement, en général avec ce parcours on comprends qu’on a déjà vraiment beaucoup à balayer devant sa porte….avant de remuer la poussière sur le paillasson de l’autre…c’est tout autant un parcours de foi, que d’amour et d’humilité…
    Si ce parcours m’a bien appris une chose, c’est que personne PERSONNE ne peut prétendre détenir la vérité, surtout pour des concepts comme ça, qui appartiennent à l’invisible, dont on ne peut prouver l’existence (un couple de FJ réunis n’est pas une preuve tangible pour moi, puisque tout le monde peut s’auto-proclamer FJ, et que ça existe ou pas, tout le monde peut se tromper). Certains croient à la vie après la mort, d’autres pas, certains croient en dieu, d’autres pas. La liste des croyances et des expériences différentes est longue….
    La dynamique de cette relation me parle, car je n’ai jamais rien vécu de pareil avant. Si j’avais su de quoi il en retournait, j’aurais préféré rencontrer une âme sœur. Je reste humaine, occidentale, dans une société où on gère mal la frustration…la voie de la facilité est plus tentante…,Il paraît que l’âme sait et choisi, même avant l’incarnation…Mais ma personnalité terrestre, elle….Je suis clairement toujours incapable de me “catégoriser” dans les théories existantes, ni me ranger catégoriquement dans les cases “runner/chaser” et “yin/yang”. A mon avis, je suis les deux, c’est simplement que sur un domaine où je suis plus yin, la personne que je pense être ma FJ est plus yang et vice versa. Il m’est arrivée aussi de “fuir” et “d’éviter”, et de “courir après”, alors, où est ma vraie nature, où est mon faux self…et j’ai les deux blessures d’abandon et de rejet (idem pour “ma” FJ, je dis “ma” pour faire plus court, mais cette personne ne m’appartient pas hein). Et comme c’est le cas pour beaucoup, maintenant un nouveau concept est né: “les rencontres FJ après 2015”, peuvent être des polarités mixées, à cause de la pré-compensation…OK OK mais du coup…on bosse comment sur soi? On change rien du coup, nan? On cherche l’harmonie et le mieux être (ce que je faisais déjà avant cette rencontre, même si j’avoue elle fait un effet boosteur), on fait confiance à la vie pour nous amener les bonnes rencontres et situations….
    Pour moi si on prends les théories au pied de la lettre, ça ne résonne pas…En fait la flamme jumelle est une sorte d’âme sœur opposée mais complémentaire à la fois, d’où le fait que ça soit difficile d’être en relation stable au début, tant qu’il reste des casseroles (mais bon FJ ou pas, si vous avez des problèmes à vous aimer vous-même, votre vie amoureuse, pro, amicale etc risque d’être compliqué toute façon, hein).
    Bref, avant cette rencontre, je ne croyais même pas aux âmes soeurs…En fait, je me croyais athée et super cartésienne. Je n’ai toujours pas de religion, trop dogmatique pour moi, mais je me rends compte quand même que beaucoup de choses ont évolué dans ma vision du monde, dans mes pensées, mes actions, et donc…ma réalité.
    Je travaille sur moi avec des thérapeutes qui n’y connaissent rien en FJ (il paraît que c’est pas bien, oui, je fais ma mauvaise élève, mais le marketting FJ ne m’inspire pas confiance, trop d’égo que je perçois chez les dits thérapeutes, trop l’aspect commercial…alors je cherche mes thérapeutes selon leurs outils et compétences, et surtout au “feeling”). Tant pis si je perds du temps en faisant comme ça, tout est JUSTE il paraît. Tout est en nous. On ne peux pas se tromper.
    Bon courage à tous et toutes dans vos cheminement psy et spirituel, je ne crois pas que les FJ soient meilleures ou moins bien que les autres. C’est juste une “couleur” dans la grande palette des expériences qu’on peut vivre sur terre. Certains utilise MAC, d’autres des PC, d’autres linux…les programmes marchent quand même, et vous pouvez être potes les uns les autres…Deux de mes amis sont un super couple d’âmes soeur, ils ne peuvent ni comprendre, ni me conseiller sur mon parcours FJ, et pourtant à leur manière, ils me font beaucoup de bien et son d’un grand soutien…On dit bien aux enfants “on ne dit pas: c’est pas bon”, on dit: “j’aime pas”. Ben voilà, peut-être qu’il existe différents “menus” avant incarnation, il faut de tout pour faire un monde…et en plus, bonne nouvelle, on peut toujours changer d’avis, dans un sens ou dans l’autre…et même plusieurs fois! On a le droit de croire, décroire, être sûr, douter, recroire etc…C’est mon humble point de vue. Par essence, on ne peut ni prouver, ni réfuter ce qui est dans l’invisible. Si les FJ, les âmes sœurs, etc sont à la fois divines et terrestre, on n’est pas sortie de l’auberge, si on veut trouver un consensus en 2021, bébés que nous sommes niveau éveil^^

    1. Merci ! Ça fait du bien de lire ce que j’aurais pu écrire 🙂
      Je suis dans le même parcours et semble t il au même point de compréhension. Gratitude pour votre long développement . Chaleureusement

      1. Merci à vous d’avoir lu ma longue réflexion.
        J’en profite pour ajouter qu’on trouve des articles intéressants sur le masculin sacré (mais en effet, beaucoup moins de marketing autour, pas forcément lié à une vente….).
        Utile pour tous et toutes puisque les femmes ont besoin de faire vivre leur énergie masculine aussi =)
        J’ai d’ailleurs toujours pensé que le “féminisme” était une notion pleine de cliché, d’amalgames….mais peut-être parce que ce concept aussi, au final, mériterait une autre appellation plus proche de sa nature…On peut être un homme ou une femme féministe, vouloir la paix entre les deux, l’égalité, le partage de la charge mentale, le respect, l’entraide etc…A commencer par ne pas conditionner les enfants…ne pas balancer à une fillette qu’elle est un “garçon manqué”, ni à un garçon d’arrêter de “chouiner comme une fille”. ETC etc etc. (Sans pour autant nier la complémentarité!)
        Les hommes ont beaucoup d’intérêt subtils à ce que le féminisme gagne du terrain, mais beaucoup n’en n’ont pas conscience. Pour un exemple superficiel: si les femmes avait des salaires identiques, on entendrait moins de: “Tu te rends compte, il a proposé qu’on partage l’adition?!!!
        Autre exemple: Une pilule contraceptive masculine, et on entendrait plus “Elle l’a piégé en lui faisant un enfant dans l’dos!” Etc etc etc……..et puis bien sûr à des niveaux profonds…

  13. J’adore cet article qui remet clairement les choses en doute et en perspective (ce qui est nécessaire pour avancer dans son chemin) cependant ce que vous décrivez en termes de clivage est ce que j’appelle l’ego spirituel, selon moi c’est exactement ce qui se révèle au début d’un parcours spirituel (en général) lorsque l’ego est encore fort. Cette envie d’être un hero pour le monde ou d’être extrêmement connu pour ses bienfaits etc, donc tourné vers l’extérieur. Puis on comprends que la recherche de la mission de vie c’est dans le but premier d’être heureux, trouver ce qui nous fera vivre l’amour et la joie pour la rayonner à l’extérieur aussi et la faire grandir. Personnellement pour cette histoire de flamme jumelle c’est la même chose, je pense que cela peut exister mais il s’agit plutôt d’un parcours pour guérir, je crois bien que ceux réellement dans un tel parcours ont le même but que les autres (être heureux et guérir des blessures pour grandir), finalement il ne s’agit que d’une aide qui dépote pour y arriver. Et à ne pas oublier que si on ne le vis pas ce serait donc qu’on aurait choisi de ne pas le vivre d’emblée avant d’arriver ici ? Alors les questionnements dessus et le mal être si on ne le vis pas viendrait encore de cet ego qui souhaite toujours se comparer alors que finalement cela n’a pas forcément de sens. Quelqu’un de parfaitement heureux dans ses relations n’irait pas se poser cette question, donc selon moi ceux qui se sentent mal face à ça ont des choses à travailler en eux mêmes déjà. De plus certes l’amour expérimenté et décrit est très beau mais j’ai aussi lu pas mal de souffrances… Donc encore un signe selon moi que les gens mal à l’aise vis à vis de ça ou envieux ou se sentant complètement mals etc ne voient que leur soucis ou leurs propres s manques dans cela. Pour le féminin sacré je dirais que cette idée que l’homme n’est pas sacré si on parle d’un féminin sacré est juste un résultat de cette culture du féminisme haineux et vengeur. Je ne pense pas que de parler d’une chose induise forcément que l’autre est différente, autrement dit, en quoi parler du féminin sacré induit dans l’esprit que le masculin ne l’est pas ? Je pense qu’encore une fois il s’agit simplement d’un egregor de cette façon de penser et cet esprit de dualité justement. Quelqu’un qui cherche l’harmonie n’y Vera que un ouvrage qui décrit le féminin sacré et ira ensuite chercher le masculin sacré (même si à ma connaissanc beaucoup de gens qui parlent de féminin sacré décrivent le masculin sacré également, ne serait ce que pour expliquer le mécanisme et la façon dont ils interagissent pour créer l’harmonie, les caractéristiques de chaque énergie). Pour ce qui est de toutes sorcieres je suis totalement d’accord, mais c’est encore un résultat de cet ego qui cherche une notion d’égalité nocive, sans sens et qui empeche l’individualité et la temperence, la nuance et le fait d’être unique.pzr contre là où je pense qu’il y a du vrai c’est que le côte ressentis, intuitions, dons un peu mystiques s’exprime peut être à travers notre énergie du féminin sacré, ce qui n’empêche pas les hommes du coup (vu qu’on l’a tous en nous) d’être de très bons magiciens. En fait j’y vois une simple expression dans tout ça de cette dualité et de cet ego qui déforme les concepts. Pour ce qui est du domaine du niveau de conscience, c’est évident que chacun n’est pas au même niveau et surtout tout le monde n’a pas la même chose à apprendre et de plus on peut être très avancé sur un domaine et beaucoup moins sur un autre. En réalité c’est encore une idée de comparaison sans sens et sans conscience, donc régie par l’ego aloès que on pourrait tous se dire que finalement ça pourrait être bénéfique que nous ne soyons pas tous aux mêmes étapes, alors ça voudrait dire qu’il y a des gens qui seraient sûrement plus loin que nous dans ce qu’on veut travailler et alors ils pourraient nous y aider. Mais l’ego nous le montre comme une menace car monsieur doit être meilleur que tout le monde et chez ceux qui en ont un fort il tente de rabaisser les autres (comprendre essayer de se rassurer tant bien que mal alors que ça fait souffrir) au moyen d’une soit disant conscience ! En tout cas top l’article ça fait plaisir de voir que les choses sont discutées, observées et non prises pour vertiges absolues parcr que écrites quelque part ahah ! Contente d’être arrivée sur votre article !

    1. Eh beh, merci pour ce partage. Cet article a plutôt tendance à déchaîner des tempêtes alors je suis contente que vous ayez saisi la portée de mes mots. A très bientôt.

  14. Vous semblez détenir la vérité. .mais quelle vérité ? La vôtre j’espère ? Car en effet chacun détient sa propre vérité en fonction de sa carte du monde ..vous semblez vouloir imposer votre manière de penser en affirmant des choses qui semble vous dépasser. N’oubliez pas que nous chacun d’entre nous agit ou pense en fonction de ses croyances limitantes ou pas…en fonction de notre éducation…de nos valeurs ..tout pleins de paramètres que vous semblez obstruer ….Personne ne peut prétendre détenir une quelconque vérité si ce n’est la tienne. ..Sur quoi vous basez vous pour affirmer avec dédain vos propos ? Savoir accepter que l’on ne sait pas tout nous permet d’être toujours dans cette recherche de notre propre bonheur et d’être dans cette quête de la VIE ( tout est expérimentation ) .. Et en effet qu’est ce qui provoque en vous cette agacement ? Quel est l’émotion qui émane de vous et pourquoi ? Ne regardez point ce que les autres font mais cherchez plutôt à vous comprendre vous. Les autres ne sont que les autres ..vouloir imposer sa façon de penser c’est une forme de contrôle ….

    Un avis parmis tant d’autres

    Bonne continuation

    1. En réalité,

      En vous baladant sur DansLesHautesHerbes, vous êtes chez moi. Et chez moi, j’exprime mon point de vue et partage ce que je sais. C’est mon droit le plus entier de vous inviter à vous méfier de ce que vous lisez et c’est le vôtre de croire tout ce qui vous rassure. Votre frustration est importante, je le vois bien. De là à dire que je cherche à contrôler les gens, c’est risible et tiré par les cheveux. Pensez-vous vraiment qu’en dépeignant des concepts marketing et en faisant un malheureux billet, je chercherais à contrôler qui que ce soit ? C’est un délire de fiction.

      Je vous transmets ce que je Sais. Libre à vous effectivement d’en faire ce que vous voulez. Mais gardez vos leçons de vie, je vous en conjure. ^^ Et si vous vous étiez rendue sur d’autres billets que celui-ci, biensûr un peu provocateur, vous auriez bien vu que je ne suis pas de ceux qui n’admettent pas qu’ils ne savent pas tout.

      Laissez-moi vous dire enfin que ma vision est partagée par bon nombre de médiums qui eux sont les messagers les plus officiels de l’autre monde. Même si je suis moi-même médium, je ne l’étale pas car ce n’est pas du tout l’heure pour moi. Mon opinion n’est pas une lubie, et j’ai bien entendu pris le temps d’être sûre de moi avant de la rendre publique.

      Sans rancune.

  15. Bonjour ! Je tombe sur cet article alors que je faisais des recherches sur les concepts ésotériques, je partage plusieurs points de vue que vous émettez ici. Je dois avouer que quelques concepts, je ne les connaissais pas du tout (comme le féminin sacré et la sororité et le “toutes sorcières”).

    Pour ma part, j’ai longtemps cru aux flammes jumelles, par contre, ainsi qu’aux autres sortes de concepts que plusieurs personnes mettent de l’avant (comme les fausses flammes jumelles, par exemple). Je crois sincèrement que l’être humain aime conceptualiser, qu’il aime mettre des mots sur des choses pour mieux comprendre ce qui l’entoure. Pour ce qui est des relations, je crois qu’il est également bien de ne pas toujours tout comprendre, l’ésotérisme d’aujourd’hui enferme dans des cases les types de relations qu’il peut y avoir, alors que chaque relation qu’on entretient est unique et personnellement, j’ai longtemps essayé de trouver le type de relation que j’entretenais avec telle ou telle personne, alors qu’aujourd’hui je me rends compte que ce qui fonctionne pour moi, c’est d’y aller avec une tangibilité certaine, c’est-à-dire de la vivre avec ses sens, la décrire avec ses sens (pas nécessairement physiques, mais également intuitifs) au lieu de poser les étiquettes de “flammes-jumelles”, “âmes sœurs” et autres.

    Ce que je trouve dommage concernant l’ésotérisme et la spiritualité, c’est que je vois plusieurs personnes conceptualiser pour ainsi poser une vérité sur des choses qui, j’ai compris avec le temps, étaient beaucoup mais beaucoup plus grandes que soi. C’est pour cela que pour ma part, je ne cherche plus aujourd’hui à tout comprendre, mais plutôt à vivre la spiritualité au lieu de tenter de chercher une vérité qu’on ne saura peut-être jamais tant c’est vaste et rempli de mystères.

    Pour ce qui est de la mission de vie, je suis convaincue qu’il y a une raison d’être à chaque être. Une chose que j’ai compris au fil du temps, c’est l’unicité, cette façon qu’on a d’êtres tous reliés, énergétiquement du moins, on a tous de l’importance même si, c’est vrai qu’aux yeux de la société et de l’histoire de l’humanité, on ne représente pas tous une importance.

    Je crois aussi que la spiritualité, c’est notre propre façon d’aborder le monde, ce qui nous entoure et soi-même, ce qui est plus grand. Les concepts que je vois dans les magazines, les chaînes YouTube ou autres blogs et comptes Instagram ne me parlent aucunement, simplement parce qu’il y a une forme d’égo également dans le fait de pouvoir “détenir une vérité”, celle de savoir ce qui ne peut être su (par exemple, la voyance future, les vies antérieures et autres).

    Concernant les niveaux de conscience, je suis également en accord avec vous. C’est comme ce qui est de la hiérarchisation dans le cycle d’incarnation, les paliers qu’on se doit de traverser pour s’élever. Chaque être a son importance, à mon sens il n’y a pas de petite ou grande échelle, simplement des fréquences différentes.

    Voilà, c’était mon ressenti face à tout cela, j’ai à maintes fois modifié mon état de pensée pour aller vers ce qui me parle le plus, ce que je suis prête à intégrer en moi!

    Bonne soirée et journée Ornella 🙂

  16. Démolir tous les concepts est ce que c’est bienveillant d’être dans le jugement de la croyance de chacun ? Il y a certaines choses qu’il faut vivre pour pouvoir en parler, après je suis d’accord que beaucoup profite de certains concept pour se faire du fric. J’appelle ça de ma fausse lumière lol. Bonne journée.

    1. Je ne les démolis absolument pas tous. La réincarnation, les âme-soeurs, la vie après la vie, le magnétisme, le pouvoir de l’attraction, celui de l”intention, je ne les démolis pas le moins du monde. Il faut arrêter de tout mélanger et surtout de vous sentir vous-même blessée de ce que vous lisez. Si ça vous atteint personnellement, posez-vous la question de pourquoi ? Mes convictions sont les miennes et si je désire mettre en garde des personnes plutôt fragiles de se laisser hâper par des concepts marketing, c’est mon bon droit. Et c’est le vôtre de penser que je me trompe.

      Mais il faut arrêter d’utiliser le mot “bienveillance” à tout va, comme s’il était la protection absolue face à toute forme de critique. Ca, c’est de l’hypocrisie, et c’est clairement quelque chose qui ne me qualifie pas.

      1. Pourquoi admettre les âmes sœurs et pas les âmes jumelles ?
        Seriez vous déçue de ne pas en être ?
        Vous ne faites pas de spiritualité, vu le bas niveau de vos réponses.
        Vous faites juste du commerce, sur le dos des âmes égarées…

        1. Alors, si vous voulez, donnez-moi votre numéro de téléphone et on va s’appeller de vive voix comme ça, on restera votre repartie à vous aussi, autrement qu’en insultes, allégations, accusations. Vous avez le mien sur mon site. Appelez-moi, et on discute de tout ça. 😉 Aurez-vous toujours autant d’arrogance en bouche ?

  17. Je vous rejoins complètement , elle ne doit certainement pas faire partie des personnes lumineuses que sont les FJ.
    Peut-être fait elle partie des gens qui se sont cru FJ et qui ont compris être trop sombre pour cela.
    Donc pour le coup cassé le concept, c’est souvent leur réaction.
    Ce que je trouve dangereux, c’est que des personnes aussi étroite, parle de spiritualité, et en fond leur commerce……
    Bon,…. tout est juste….

    1. Se déclamer FJ avérée (oui parce que ça s’accorde en vrai) et faire preuve d’autant de méchanceté, ça ne fait que servir mon propos donc merci de montrer à quel point votre idéologie n’est qu’une gué-guerre d’egos.

    2. Je me sens FJ (reconnectée/ consciente de la connexion à l’autre depuis trois ans, autant dire que je continue à apprendre tellement par ce biais et d’autres!), et j’ai appris à me positionner différemment depuis par rapport à mes croyances et à mon égo…Au final, c’est un des gains les plus précieux que j’ai acquis dans ce parcours, en plus de toujours plus de discernement et d’amour propre. Je continue de m’ouvrir à la spiritualité de façon ancrée. De mon ressenti, il y a beaucoup, beaucoup d’égo spirituel chez les personnes qui se disent FJ, spirituelles ou “lumineuses” mais comme dans tous les domaines qui touchent au développement perso et spirituel, en fait. C’est humain.
      Faites attention à vous, aiguisez votre discernement au maximum, car il n’y a pas que de la “lumière” chez les personnes qui se réclament être FJ, ou semblent aller dans le sens de vos croyances, loin de là. Tout comme ceux qui en ont d’autres ne sont pas systématiquement “mauvais” ou “inférieur”. Il faut faire un tri énorme, nous sommes testés là dessus…le travail sur soi est complexe et pas aussi manichéen que certains contenus new age le laisse à penser…
      Pour ma part, j’ai eu besoin dans mon parcours d’apaiser mes doutes divers et variés car le doute est sain. Et ce blog, ainsi que d’autres contenus ne croyant pas aveuglément au FJ, ont fait parti de ma “matière à penser, matière à confronter mes doutes, à relativiser, matière à me positionner pour moi sans attendre de validation extérieur par rapport à ce que je vivais”.
      Finalement, le ton assez catégorique de cet article, je le vois plus comme un billet d’humeur subjectif, là pour alerter sur certaines dérives des milieux spirituels.
      Il n’ébranle pas mes croyances ou mes ressentis profonds, et je reviendrais avec plaisirs lire d’autres articles sur d’autres sujets, étant de nature curieuse.
      Étant donné que c’est un cheminement d’éveil individuel, au final, qu’est-ce que ça peut bien faire que d’autres y croient ou non? Il n’y a pas d’enjeu collectif, car chacun peut faire du bien pour le monde et l’humanité, qu’il soit FJ ou non. Chacun est libre et surtout il n’y a pas de risque d’incidence imminente graves sur nos vies ou notre société.
      Il me semble que la dualité, la division, les guéguerres actuelles “pro vax et réticents/ prudents, relativistes, ou taxés de soumis, ou complotistes etc” sont bien plus gravse (pour ne citer que ce qu’il se passe à l’échelle nationale car nous restons quoiqu’il arrive privilégiés par rapport à d’autres pays, qui eux sont vraiment en guerre et pas juste gouverné par des afficionados de la communication par la peur et l’argent), car cela touche à notre intégrité de citoyen, à nos santés, à nos libertés etc…(à notre faculté à penser avec discernement). La FJ à côté de ça, ma foi, c’est un choix personnel d’y croire ou non, et pour ma part, je ne ressens pas le besoin d’évangéliser qui que ce soit (encore moins qui n’est pas FJ et n’a donc pas besoin de plus réfléchir sur ça dans sa vie). Pas plus que je me sens plus lumineuse. La lumière à mon sens, c’est dans les actes, les valeurs, l’alignement, les paroles, peut importe les étiquettes ou “groupes d’appartenance” auxquelles ont se sent connectés ou auxquels on s’identifie. La lumière n’a pas de barrières égotiques ou hiérarchiques, elle circule et va là ou c’est juste, je pense. Et cela nous dépasse.
      Je me permets de vous donner 2 conseils simples, pas toujours faciles à appliquer, mais tellement utile pour le travail sur notre égo, fausses croyances etc (vous en faites ce que vous voulez). Perso, cela m’a beaucoup aidé à évoluer vers une meilleure version de moi (le but ultime du processus FJ au final).
      1. au maximum “éviter de faire des suppositions” (positives ou négatives sur les autres). Par exemple: “Peut-être fait elle partie des gens qui se sont cru FJ et qui ont compris être trop sombre pour cela.” Vous supposez sur son passé et sur une jalousie de la part de l’auteur. Pourtant, le processus FJ n’est franchement pas simple, et personne n’accède à sa lumière sans se confronter avant à ses ombres….ce n’est pas confortable, c’est parfois souffrant…et c’est d’ailleurs ce qui pique dans ce parcours, puisque l’autre en miroir nous révèle nos blessures. Perso, c’est comme ça que j’avance, en étant dorénavant consciente de cet effet miroir (qui est d’ailleurs présent dans toutes nos relations, mais la FJ c’est un peu comme un miroir grossissant, qu’on arrive jamais à détester ou à accuser de nos maux…et c’est comme ça que cet amour nous enseigne et nous apprends à vivre au présent). Et si au final ça nous amène à une version meilleur de nous-même et plus lumineuse, cela ne fait pas des FJ des “élus”, c’est juste que l’âme a choisi cette route pour s’élever…est-ce enviable pour autant? Toutes les routes mènent à Rome.
      2. Évitez de faire des généralisations, car nous sommes tous uniques! Ex: “c’est souvent leur réaction”. Le pire ennemi du parcours FJ, la généralisation, même les positives ou les étapes ou rôles dans ce parcours (attention au conditionnement!)
      De mon expérience, il y a autant de lumière que de sombre dans les gens qui se disent FJ, et peut-être encore plus chez ceux qui se proposent de guider leurs pairs, et c’est d’ailleurs logique, puisque ce cheminement nous fait à priori accéder à nos ombres, justement pour les dépasser et les transmuter. Le sombre, c’est d’ailleurs le principe de la nuit noire de l’âme, et certaines FJ descendent très très bas avant de pouvoir remonter…
      Les suppositions, les comparaisons et généralisations vous éloignent de votre énergie propre, et baisse votre vibration. Ça vous éloigne de vous (et du coup de l’autre). C’est typiquement ce qui peut vous emmener dans le sombre. Pendant que vous perdez votre énergie à vous comparer aux autres, à chercher à imposer votre point de vue en pointant du doigt les supposés défauts ou mauvaises intentions des autres, vous perdez un temps précieux qui pourrait être utilisé pour votre propre évolution et élévation. Et si je me permets de vous dire tout ça, c’est justement parce qu’avant d’arriver à un tant soit peu de lumière, j’ai eu l’humilité de faire face à mes ombres. Et ce n’est pas fini, car ce n’est pas facile du tout d’intégrer ces conseils (il y en a d’autres mais je vous laisse les trouver vous même, car on intègre jamais mieux que par ses propres déclic et découvertes=).
      Bon voyage initiatique à vous.

  18. Bien que tous ces échanges soient d’une tristesse absolue, j’en ai lu une grande partie…Sauf erreur, j’en suis à mon sixième forum, et j’écris ce que je veux, ce que je pense, ce que je crois, et quand une personne vient tenter de m’expliquer la vie, je la vire directement, sans ménagement.
    Au départ, je voulais écrire un livre, puis, au fil du temps, j’ai pensé diffuser autrement, à travers un forum…
    Les heurts sont inévitables, et même un sport, un défouloir, et en plus, c’est gratuit, bref, le top du top….
    Etant en quête spirituelle réelle, depuis toujours, je suis actif sur internet par choix, mais il m’arrive de passer des mois entier sans poster le moindre message….
    A mon humble avis, nous sommes une émanation du Un, mais tous différents et uniques, tout en étant non indispensables et même insignifiants….
    Se battre pour des questions de niveau théorique me fait pitié, j’ai même honte pour ce qui est écrit, l’homme n’est qu’un ver de terre, mais de plus nuisible…
    La Sagesse n’est pas humaine, il suffit de lire la plupart des messages….
    J’ai vu la chute de notre civilisation, et son accélération actuelle, la fin de ce monde est proche et c’est tant mieux, il est temps de passer à une forme évoluée, si l’Univers le permet…
    Ornella a raison d’ écrire ce qu’elle veut, et selon son ressenti, surtout que j’ai tout de suite compris le message qu’elle a très clairement diffusé.
    Bien que j’ai une vie quelconque, elle n’est pas du tout banale. Pour autant, une vie basique aurait été bien plus paisible, d’ailleurs, je ne sais pas vraiment ce qui m’attend, bien que je sois prêt à vivre ce qui doit arriver….
    Le Malin porte bien son nom, et plus vous pensez savoir, plus votre ignorance est grande…Etre ouvert est également une mode, pour défendre l’indéfendable, exactement comme le fait actuellement notre gouvernement et certains états, tous corrompus et habitués à manipuler les mots et les peuples…
    Ainsi, on inverse les valeurs, le juste est montré du doigt, condamné, alors que celui qui triche, qui ment est félicité, il suffit d’observer la situation actuelle, impossible de dire quoi que ce soit, on est complotiste, dans le meilleur des cas…D’ici quelques temps, un hétérosexuel sera condamné et emprisonné. Il devra suivre un traitement, pour devenir comme tout le monde, bref, ceux qui ont des yeux voient de quoi je parle, inutile de passer en revue toutes les dérives actuelles….
    Pour celles et ceux qui se disent ouverts, croyez-vous vraiment, par exemple, que le dernier délire d’une personne assez connue dans l’univers de la pseudo spiritualité, consistant à changer de sexe, pour les raisons qui sont les siennes, et pas forcément celles qu’elle évoque, soit une preuve de haute spiritualité ?
    Un peu de sérieux tout de même, le n’importe quoi est à la mode, l’isolement est une réalité qui conduit à des erreurs de jugement évidentes. Que des liens karmiques existent, pourquoi pas, mais en réalité, la belle affaire ! Pourquoi chercher des liens spéciaux ? N’êtes-vous pas capables de vivre des liens quelconques ? Avez-vous vraiment besoin de vivre quelque chose de particulier ? L’autre n’est-il pas votre frère ? N’avez-vous aucune Foi ? Vos égos sont-ils gonflés d’orgueil à ce point, de ne pouvoir simplement tendre la main à votre prochain, celui qui se trouve sur votre chemin, tout simplement ?… la Providence ne serait-elle pas assez Inspirée, pour ne pas savoir ce qui serait le mieux pour vous ????…..
    Pour aller au bout de la question, même si vous pensez avoir rencontré ce genre de personne, croyez-vous pour autant que ce soit une preuve de quoi que ce soit ?
    Il ne s’agit là que d’une facette, du diamant que toute personne a été, est et sera, soyez peut-être un peu moins perchés, qu’est-ce qu’une vie à l’échelle de l’Eternité ? Rien, absolument Rien, et d’ailleurs que savez-vous vraiment de vos éventuelles autres vies ?….
    A choisir, je préfère tendre la main et partager le pain avec mille inconnus, lesquels seront peut-être mes âmes soeurs de demain, que de rencontrer une seule âme soeur actuelle….Monde futile….Ne savez-vous pas que nous sommes tous reliés, que la séparation n’est qu’une illusion, que le temps également, et que la mort qu’un voile, un passage ?…Lamentable, comme je le disais….

  19. Quand je vois les commentaires, je me rends compte de la gravité du concept de FJ. De plus en plus de gens s’y accrochent et sont prêt à tuer pour que tout le monde y adhère. C’est un truc de fou !!!! Perso ça me gave au plus haut point. D’ailleurs, j’ai bien envie de faire une vidéo YT la dessus, mais je sens que je vais désactiver les commentaires LOL.

    Et en plus on te dit “oui c’est pas parce que tu l’as pas rencontré et que t’a les boules que tu dois critiquer” MUHAHAHA !!! Ba bon courage dans votre parcours merdique !!!! Je suis bien mieux LIBRE DE TOUTE DOCTRINE.

    Et merci de ramener les gens sur terre …………………..
    Tchuss

  20. Perso, je sais à quel point le spirituel peut etre instrumentaliser pour faire vendre ou entrainer les gens dans une dérive. je fais mon chemin seule, mais je crois fortement aux liens d’âmes, sans pour autant les idéaliser,e t je ne pense pas nécessaire qu’il faille mettre un mot dessus, car cela limite et catégorise, et donne la totale liberté aux uns d’utiliser ces concepts pour nous embobiner.
    maintenant, je ne peux pas nier avoir ressenti des choses vraiment fortes pour quelqu’un, connexion, et on se mettait à parler de la meme chose. je pense que le spirituel, ce n’est pas des tas de mots qui conditionnent, mais des expériences que chacun fait pour savoir par lui-même et comprendre certaines choses.

    POur le féminin sacré, en fait ils ‘agit simplement d’incarner les valeurs spirituelles que sont les femmes, mais ausis les hommes. car le masculin sacré existe également dans le spirituel (même si effectivement on ne devrait pas forcment mettre de mots dessus = mais étant dans un monde gouverné par la rationnalité, il faut parfois pour voir nommer les choses, pour que certains comprennent)
    Le masculin sacré, c’est simplement un homme qui a équilibré sa force, ses faiblesses, sa sensibilité etc. on en parle moins mais il n’est pas inexistant pour autant! En effet, si on parle + du féminin sacré, c’est que les femmes/yin symbolisent souvent le coté spirituel, passif, alors que l’homme, le yang, symbolise l’action, le rationnel. Mais l’homme sacré existe bien, car il y a bien des hommes connecté à leur coté spirituel, yin et yang.

    Oui il n’ya pas que le terme sorcière, même si il ne faut pas le voir comme un conditionnement du type “disney”, mais simplement des personnes qui se sentent connecté à la nature, les animaux, la guérison spirituelle. c’est juste les films ou séries qui ont complètement altéré le concept des sorcières” mais comme tu le dis, il y a aussi les shamans, et tous les autres concepts de ce type.

    C’est un peu difficile pour moi de débattre et de m’y retrouver là dedans, car je suis d’accord avec toi d’une certaine façon (étiquette et conditionnement/instrumentalisation), mais j’ai aussi une ouverture et une expérience de certaines choes sans doute différente de toi
    et il faut justement expérimenter pour savoir, c’est le propre du spirituel
    mais tu as raison d’alerter, car même si je crois aux liens d’âmes, je pense que la société instrumentalise trop tout ça, (tout comme les enfants indigos ou cristals, alors que pour moi ce sont justes des enfants qui sont ouvert aus pirituel)
    Il faut faire attention à l’idée d’etre élu, car le spirituel ce n’est pas se sentir supérieur, mais justement aider les gens a atteindre leur part spirituelle, et etre égaux, car nous le sommes tous, nous avons tous les mêmes capacités, c’est juste enfoui chez certains, mais nous ne sommes pas mieux que les autres.

    1. Je crois profondément aux liens d’âmes aussi. Je crois en la réincarnation, je crois au fait de choisir sa famille avant de s’incarner, donc ce n’est pas un manque de spiritualité comme certains voudraient le croire. c’est simplement que je suis très alerte sur les discours excluants, les discours prônant le caractère exceptionnel d’une relation alors que selon ce mouvement tout le monde vit la même chose. J’ai un problème avec le féminin sacré mis sur un piédestal vis à vis du masculin qui n’est ni moins utile, ni moins sacré. Bref, je sais que tu as compris mon propos mais je préférais préciser.

      Merci pour ton commentaire en tout cas,
      Ornella

  21. Que de raccourcis dans votre article! On parle dans ce parcours que vous critiquez tant , de féminin et masculin sacré à justement mettre en égalité à honorer tout deux!!!. D’ailleurs on parle bien de polarité énergétiques avant de l’attribuer à un genre femme-homme.
    Ensuite personne ne dit que ce lien vaut mieux qu’un autre, il est fort mais aussi difficile et ceux et celle qui sont dessus préféraient parfois bien souvent s’en passer !
    Vous faites passer ceux et celles qui sont sur ce parcours pour des gens qui utilisent des termes à tout va s’en en comprendre le sens et en mode fourre tout . Et aussi comme si c’était des vantards de connaître le vrai amour alors que en fait ils en chient par tous les trous .
    Article totalement à côté de la plaque !
    Vous êtes la première à dénoncer un truc que vous faites vous même ; Vantardise et inutilité de propos insensé .
    Quelle ironie n’est ce pas 😉

    1. Très chère Linda,

      Je ne vous en veux pas d’avoir lu en diagonale mais avant de me donner des leçons je me permets de rappeler cette distinction que vous soulevez sur les polarites du masculin et du féminin, que j’ai déjà évoquées dans cet article que vous critiquez allègrement, je cite : « N’oublions pas que nous portons tous du féminin et du masculin en nous, d’une part dans notre cocktail hormonal et d’autres parts, dans notre personnalité. Les planètes et signes qui nous gouvernent et dessinent notre tempérament, ont eux, des polarités plutôt féminines au sens de réception ou plutôt masculines au sens d’action. Nos parts féminines et masculines ne se réduisent donc pas à notre seul genre. »

      Je vous invite à vous référer à un de mes anciens articles qui traite justement intégralement du sujet :

      https://dansleshautesherbes.com/index.php/2019/04/23/ame-a-t-elle-un-sexe/

      Je vous serai gré de bien vouloir formuler vos excuses en bonne et due forme.

      Je vous rappelle que la MIVILUDE a classé les « flammes-jumelles » parmi les dérives sectaires depuis 2016.

      Ensuite, vous parlez au nom de TOUS visiblement mais tous ne partagent pas votre avis, qui est strictement le vôtre et tout comme le mien, n’a vocation d’être que le mien.

      De même, je serai ravie que votre bouche pleine de mépris me dise à quel endroit j’ai fait preuve de vantardise ? Car il n’en est question à aucun moment. Au contraire, j’ai plutôt tendance à condamner l’élitisme et à souhaiter plus d’humilité. C’est vous qui êtes à côté de la plaque, aveuglée par votre croyance sans doute. Ça arrive.

      Si vous avez le courage enfin, ce dont je doute, je vous prie de bien vouloir décrocher votre téléphone et m’appeler sur mon numéro professionnel afin de me dire toutes ces horreurs que vous n’hésitez pas à verbaliser bien cachée derrière votre écran. Je vous attends impatiemment : 0668732963.

      Ornella

  22. Bonjour Ornella, je suis tombée un peu par hasard sur votre site.
    Je ressens beaucoup de colère dans vos propos et vos réponses aux commentaires.

    Ce qu’il faut retenir c’est que nous ne sommes pas tous à la même leçon.
    Il n’y a pas de vérité universelle, nous avons chacun la notre. La spiritualité c’est quelque chose de plus grand, de plus humble… et chacun est parfait comme il est !

    Vous avez encore des choses à comprendre tout comme moi, sinon nous ne serions pas là!

    Cependant continuez à aider les gens car tout est vibration et vous attirez à vous les personnes que vous pouvez aider à votre niveau ! Et ça c’est beau ! ✨
    Belle continuation à vous
    Laura

    1. Contre les dérives sectaires et la bêtise humaine, oui beaucoup de colère. J’estime qu’il est de mon devoir, à mon échelle, de prévenir. Et les retours exaltés disant que je suis frustrée, frustrée de ne pas avoir de flamme jumelle ou que je suis complètement dans l’erreur montrent bien l’emprise psychologique qu’il peut y avoir derrière, et ça me désole vraiment. :/ Les ressentis ne font pas tout, et parfois les ressentis sont pervertis par les désirs d’expérimenter x ou y réalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *