L’Astrologie : c’est quoi ?

Mon Carrousel

Tourne, tourne sur ton cheval blanc…

  • Se battre contre les idées reçues

“Alors, tu vas lire dans une boule de cristal ? Tu tires les cartes ? Mais en fait, tu peux me dire mon avenir ?”

J’essaie d’en parler autour de moi, de sonder les connaissances des uns et des autres, d’éviter ou d’apprivoiser les sceptiques taquins. Neuf fois sur dix, mon observation est la même. La proportion des gens sachant ce qu’est réellement l’art de l’astrologie est très faible voire nulle.

Avec la promotion simplifiée de l’astrologie dans les magazines féminins et quotidiens gratuits, nous autres astrologues passons plutôt pour des pigistes volontiers responsables de la bonne ou de la mauvaise humeur des gens que pour des techniciens-détectives, explorateurs du psychisme, ce que nous sommes en réalité.

Notre travail est méconnu, moqué, peu considéré. Et l’on laisse plus souvent le bénéfice du doute à un chirurgien ayant oublié une paire de ciseaux entre deux poumons après une opération qu’à un astrologue faisant une erreur d’interprétation. L’erreur est humaine oui. Et pour tout le monde. Sauf pour les astrologues, les praticiens de médecines parallèles et autres professions subtiles dont on juge les conventions trop approximatives et auxquelles on accorde, derechef, que peu de crédit.

On aura plus souvent tendance à qualifier d’escroc, un magnétiseur incapable de soulager une douleur que de jeter à la poubelle une boîte de Dolipranes parfois inefficace face à un simple mal de tête.

On accepte qu’un médicament ne soit pas efficient, ou qu’un généraliste voit une rhino quand vous avez une angine blanche mais il est strictement intolérable dans l’inconscient collectif qu’un médium vous donne des réponses incorrectes ou qu’un hypnothérapeute ne parvienne pas à guérir votre addiction au tabac.

  • Mettons-nous d’accord une bonne fois pour toutes :
  1. Des incompétents, il y en a dans toutes les professions (du jardinier au colleur d’affiches en passant par les carreleurs, professeurs, notaires, etc…)
  2. Pour les usurpateurs : même combat.
  3. Et pour tous ceux qui ont des honoraires beaucoup trop élevés, à défaut de me répéter, c’est encore une fois dans toutes les professions, qu’on en rencontre.

  • Une dernière chose avant de revenir à nos moutons :

Ce qui fait la réussite d’un traitement ne tient pas forcément qu’au praticien/médecin, ni à l’excellence de ses techniques dont les bénéfices auraient été brillamment prouvés scientifiquement. Je suis convaincue que la volonté profonde du malade d’aller mieux ou non, influe considérablement sur son changement d’état. De plus, le rapport humain entre praticien et malade consolide le socle de guérison ou celui d’une détérioration d’un état fragilisé. C’est la réaction chimique de ces deux corps qui est susceptible d’apporter une énergie nouvelle : curative ou non.

  • En finir avec la confusion générale :

La différence fondamentale entre l’astrologie traditionnelle et la médiumnité est que pour la première, on s’appuie tout d’abord sur des données précises : des coordonnées géographiques, une date de naissance et avant de faire jouer l’intuition, on met en branle tout un panel de connaissances issues d’observations millénaires pour analyser le mieux possible une personne, une situation… En médiumnité, avant la technicité, c’est le ressenti qui prime. Savoir écouter, se mettre sur une fréquence vibratoire spécifique ou simplement se recentrer pour mieux s’ouvrir, seront les seuls outils permettant de chercher les réponses aux questions posées. Effectivement, ça requiert de l’entrainement, de la maîtrise, mais aucune connaissance n’est nécessaire. Le médium est l’antenne/l’intermédiaire entre l’invisible et le visible.

Dans la plupart des cas, on le consulte pour appréhender une situation future, s’accorder une aide extérieure pour réaliser un choix difficile et prendre la meilleure option. Certains prennent rendez-vous avec des médiums de façon moins pragmatique et lucide, dans l’espoir d’entendre de bonnes nouvelles. D’autres encore y vont, avec le désir de communiquer avec un de leurs êtres chers disparus. Le client du médium souhaite avoir un temps d’avance sur son avenir pour mieux s’y préparer ou bien vaincre sa nostalgie en se plongeant corps et âme dans son passé.

L’astrologie selon moi, permet de construire le pont entre ces deux extrêmes. C’est du moins celle que je pratique.

  • L’astrologie pour finir son puzzle :

Bon nombre d’entre vous, comme moi a surement rêvé étant petit de devenir archéologue ou explorateur. Et bien aujourd’hui, je réalise un peu mon rêve de gosse :

Chaque thème astral est un nouveau terrain de jeu pour moi. Je mène une enquête approfondie d’abord à coups de pioche pour me rapprocher du coeur de mes fouilles puis au pinceau, je mets au jour des pièces, chacune complétant le puzzle de ma cliente/mon client. Ces pièces, je les étudie sous toutes les coutures, les assemble, les sépare pour mieux les interpréter et établir leurs relations entre elles. En consultation, j’ai le plaisir d’être votre co-pilote pendant la portion de voyage qu’on effectue ensemble, qui à coup sûr, modifiera votre façon de vous percevoir, vous, le seul et unique capitaine de votre vie.

  • Les objectifs d’une consultation astrologique :
  1. Prendre un temps pour soi.
  2. Faire l’états des lieux de soi (en soi).
  3. Avoir un oeil objectif sur ses qualités, ses défauts, ses fragilités, ses domaines de compétence.
  4. Se déculpabiliser, s’apprivoiser, faire le deuil d’une projection parfaite et sans aspérités de soi.
  5. Avancer en pleine conscience de ses atouts, savoir s’en saisir pour servir ses desseins.
  • La consultation astrologique : à double sens.

En feng shui, dans la tradition chinoise, on considère que le souffle du dragon doit pouvoir circuler librement et sans obstacle dans toutes les pièces de la maison pour garantir la meilleure énergie, la réussite, l’épanouissement, la prospérité et le bien-être dans tous les domaines.

En consultation, pour moi, c’est pareil. Ce qui est bénéfique, c’est l’échange. Si un monologue se heurte à un mur, le moment est stérile et n’apportera rien à personne. La circulation de tous les flux comme de la parole est essentielle au bon fonctionnement de la consult’. C’est le perpétuel changement d’état qui garantit cette forme paradoxale de stabilité : l’impermanence.

  • L’astrologie ? Moi j’y crois pas !

En général, ceux-là ont des regards de défi et manient la provocation comme le couteau à steak. Ce sont les mêmes qui après t’avoir à moitié insultée te demandent : “Et moi, c’est quoi mon signe ? J’suis comment, qu’est-ce que tu peux me dire sur moi ?” à la recherche de la moindre flatterie. Sauf qu’il n’est pas question de croire ou non en l’Astrologie. C’est comme si je vous disais : “Moi, je crois pas aux voitures.” Ca n’a aucun sens ! Vous pouvez remettre en question l’efficacité et la justesse des données révélées par l’astrologie mais l’argument de la croyance est à BANNIR définitivement. Ca ne repose pas sur de vaporeuses affirmations. Des hommes et des femmes, au travers des siècles, et partout autour du globe se sont intéressés à l’étude du ciel, à la récurrence de cycles et à leurs impacts sur nous : les Humains. Certains y ont consacré leurs vies entières, ont amassé au fil des ans, des milliers d’observations qu’ils ont cherché à expliquer, pour lesquelles ils ont trouvé des significations, puis d’autres et d’autres, etc…La croyance remet en doute l’existence. On croit en Dieu sans avoir preuve formelle de son existence, par exemple. Mais ne pas croire en la médecine relève de la bêtise, car même si elle est limitée, elle a pourtant fait ses preuves. L’astrologie, c’est pareil. Ceux qui disent ne pas y croire n’ont pas encore fait L’EXPERIENCE* de celle-ci, souvent par préjugés, parfois par peur du résultat. Mais ça ne fait pas mal, je vous assure

*J’ose rappeler que l’expérience est la meilleure façon de s’ôter d’un doute et évite de s’appesantir sur des idées toutes faites. Faites l’expérience de quelque chose. Vous en parlerez beaucoup mieux ensuite. 🙂

  • L’astrologie pour bien s’équiper.

Je détaillerai dans un autre post, mes prestations et tarifs. Sachez une chose, avant que l’on ne se quitte : la vision que j’ai de l’astrologie est belle et mystérieuse. C’est un outil formidable qui peut vous accompagner dans les moments bons ou délicats de votre vie. Il vous explique, pour schématiser, que si vous partez camper, il est préférable d’éviter les talons aiguille ; il vous dit qu’avant de vous morfondre sur ce qui ne va pas chez vous, vous êtes d’abord extraordinaire. L’astrologie, c’est un rendez-vous galant avec vous même dont le seul objectif est de vous séduire Vous, et d’apprendre à Vous connaître. 🙂

Un panier de crabes au milieu des poissons.

credit photo : DansLesHautesHerbes